ecuperation-chez-le-sportif

L’importance de la récupération chez le sportif

Dernièrement, plus d’une personne est venue me voir pour me demander comment elle pouvait améliorer ses performances à vélo.  Naturellement, je leur ai suggéré de travailler sur les éléments de base concernant leur équipement (ajustement du vélo), l’entraînement (intensité, fréquence, durée) et la nutrition (hydratation).

Cependant, puisque ce billet porte sur la récupération, j’ai également abordé l’importance des jours de repos dans le programme d’un athlète.  Quels que soient vos objectifs, que vous souhaitiez aller vite ou simplement rester en bonne santé, il est important de ne pas tomber dans le surentraînement !

Beaucoup de gens semblent penser que s’entraîner dur 7 jours par semaine les aidera à être plus rapides.  En réalité, c’est tout le contraire : Il détruit les capacités de votre corps et mène finalement à l’épuisement.  De nombreux athlètes s’entraînent dur pendant plusieurs semaines, puis se lancent à fond dans leurs courses. En réalité, c’est la pire chose que vous puissiez faire !

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons expliquer pourquoi il est important d’avoir un jour réservé au repos.  C’est parti !

Une fois que vous avez dépassé le stade du débutant, il est important d’inclure des jours de repos dans votre programme.  En plus de donner à votre corps une pause bien nécessaire dans l’entraînement, cette journée vous permettra d’être plus performant les autres jours.

Ce n’est un secret pour personne que les cyclistes professionnels font beaucoup de courses. Cependant, ils ont aussi un énorme avantage : Leur travail leur laisse beaucoup de temps pour la récupération ! Cela ne signifie pas qu’un coureur amateur ne peut pas avoir suffisamment de temps pour la récupération. Cela signifie simplement que vous devez prévoir des jours de repos dans votre programme de cyclisme et éviter de vous acharner 7 jours sur 7 !

Vous pourriez penser que si tout le monde fait quelque chose, il doit y avoir des avantages.  Eh bien, même si l’exercice est certainement bon pour nous, en faire trop n’est pas utile pour votre corps.

Votre corps est construit pour s’adapter, ce qui signifie qu’il deviendra plus efficace pour effectuer les mouvements que vous lui demandez.  En fait, en ne permettant pas à vos muscles de récupérer correctement, vous vous exposez à des blessures de surmenage, voire à des déchirures musculaires !

Voici quelques conseils rapides pour vous aider à inclure des jours de repos dans votre programme d’entraînement :

Ne vous inquiétez pas de rattraper tout ce temps perdu avec des séances doubles les autres jours si possible. Au contraire, faites moins de sorties difficiles pour permettre à vos muscles de retrouver leur état initial. Utilisez le vélo comme une occasion de réflexion personnelle et de méditation tout au long de l’année. Considérez chaque sortie comme une occasion de renouer avec la nature. Adoptez la vie et laissez-les vous guider lors de vos randonnées.

N’oubliez pas de prendre des jours de repos dans votre programme d’entraînement !  Quels que soient vos objectifs en matière de cyclisme, il est important de vous accorder un peu de temps loin du vélo chaque semaine. Cela vous permettra de revenir avec plus d’énergie qu’avant afin d’être plus performant pendant la journée !

Quel est le but de la récupération après l’effort ?

Le processus de récupération implique de nombreux processus biologiques et psychologiques après l’exercice et est vital pour qu’un athlète puisse améliorer ses performances.

Pendant le processus de récupération, le corps revient à son état normal après l’exercice et réduit les hormones de stress telles que le cortisol.  Le cortisol est une hormone catabolique qui décompose les tissus du corps humain, y compris les muscles. La réduction du taux de cortisol permet donc de conserver plus de muscles intacts après l’entraînement. La période de récupération permet également aux athlètes de mieux faire face à leur prochaine session d’entraînement intensif ou de compétition.

À l’heure actuelle, les chercheurs ne s’accordent pas sur le temps à prévoir entre deux séances d’exercices de haute intensité pour les personnes qui pratiquent régulièrement des exercices d’endurance intenses (par exemple, les cyclistes). Cependant, la plupart des professionnels s’accordent à dire qu’une période de récupération de 48 heures semble la meilleure solution.

Pourquoi le repos est-il important ?

Le repos est important car il permet au corps de récupérer après l’exercice. Il permet également de réduire les hormones de stress qui dégradent les muscles et de réduire le taux de cortisol qui maintient les muscles intacts après l’entraînement. La période de récupération aide également les athlètes à mieux faire face aux séances d’entraînement intensives et aux compétitions pendant leur forte charge d’entraînement.

Que se passe-t-il lorsque l’on ne dort pas assez ?

Le manque de sommeil peut avoir un impact important sur notre vie, allant de la mauvaise humeur à une faim insupportable ou une prise de poids.  Tous ces effets peuvent être observés après avoir manqué une seule nuit de repos. Bien que le manque de sommeil soit un problème chronique pour de nombreuses personnes dans la société actuelle en raison de nos emplois du temps chargés, il nous est nécessaire lorsqu’il est vraiment nécessaire afin que nous puissions fonctionner correctement pour soutenir nos activités quotidiennes.

Quels sont les conseils rapides pour inclure des jours de repos dans le cyclisme ?

  • Ne rattrapez pas le temps perdu lors des séances doubles.
  • Faites moins de sorties difficiles pour permettre à vos muscles de retrouver leur état initial. 
  • Utilisez le vélo comme une occasion de réflexion personnelle et de méditation tout au long de l’année.
  • Considérez chaque sortie comme une occasion de vous reconnecter avec la nature.
  • Embrassez la vie et laissez-la vous guider lors de vos randonnées.

Conclusion

La récupération après un exercice est un processus biologique et psychologique important. Le temps de repos dépend de l’intensité de votre entraînement, mais 48 heures semblent être bénéfiques pour la plupart des gens. Les périodes de récupération permettent aux cyclistes de mieux faire face à leur prochain entraînement intensif ou à leur prochaine compétition. Cependant, comme il n’existe actuellement aucun consensus parmi les scientifiques, il est peut-être préférable d’individualiser les périodes de récupération jusqu’à ce que des recherches plus approfondies puissent apporter des preuves plus concrètes.

Merci d’avoir lu mon article de blog sur l’importance de la récupération. J’espère que vous avez appris quelque chose aujourd’hui !